Vos questions sont entre de bonnes mains

Assurance élevage : pour le cheptel

Partager
Envoyer par email

L'assurance exploitation agricole garantit vos bâtiments d'exploitation, votre habitation et vos responsabilités, mais ne garantit pas forcément votre cheptel en toute circonstance.

Trouvez votre assurance animaux

Quelle assurance pour bien protéger son cheptel ?

Une assurance exploitation ne garantit pas la perte de votre cheptel. En souscrivant ce type d'assurance (qui est indispensable), vous ne protégez que vos bâtiments, vos récoltes stockées dans ces bâtiments, votre habitation et votre responsabilité civile.

Il est donc indispensable de souscrire une assurance spécifique pour protéger votre cheptel.

Elle peut prendre la forme d'un multirisque exploitation qui étend, selon les contrats, la garantie à vos animaux et aux accidents d'élevage. Elle est le plus souvent indépendante et porte le nom d'assurance élevage.

Quel que soit votre élevage et ses risques spécifiques, vous êtes remboursé de la valeur de votre cheptel en cas de perte de vos animaux en cas d'accident, de maladie, d'incendie ou de mort par électrocution due à la foudre, etc.

Vous pouvez en général choisir diverses options et notamment des garanties « perte de revenus », et des assurances « risque décès ».

Tous les assureurs proposent des contrats différents avec tout un éventail d'extensions de garantie et des conditions d'indemnisation plus ou moins étendues. C'est à vous d'étudier les différentes propositions en fonctions des risques spécifiques liés aux animaux que vous élevez et de faire établir des devis par différents assureurs.

À savoir : Les bovins ne s'assurent pas comme des ovins ou des porcins.

Assurer vos animaux d'élevage de valeur

Si vous possédez des bovins à fort potentiel génétique, ou des animaux d'élevage fragiles (autruches, porcs, moutons), il est important de les assurer contre la mortalité accidentelle.

Il peut s'agir d'une assurance individuelle souscrite pour chaque animal. La valeur de l'animal est estimée à dire d'expert, sur la base de sa valeur marchande, dans la limite du capital souscrit.

Ces assurances vous indemnisent en général, en plus de l'indemnisation de l'Etat (ICE), en cas de mort des animaux par maladie réputée contagieuse ou attaque d'animaux sauvages (ours, lynx, loup) soumis à la législation européenne dans le cadre de la sauvegarde de l'espèce.

Si vous avez choisi de garantir certains de vos animaux reproducteurs de manière individuelle, vous bénéficiez en plus de garanties étendues : impotence fonctionnelle du reproducteur mâle, mort de la femelle (donneuse ou receveuse) lors de la transplantation embryonnaire, mortalité des produits à naître.

Vous pouvez choisir de n'assurer que la maladie, l'accident ou l'accident de mise à bas.

Assurez votre animal

Et l'assurance responsabilité civile professionnelle

En tant que professionnel, vous êtes responsables des faits de votre cheptel ou de vos animaux d'élevage. Il s'agit de la responsabilité civile pour le fait des animaux.

Ce risque doit être pris en charge dans le cadre de votre contrat d'assurance responsabilité civile professionnelle.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
frédéric lassureur

ecrivain public - spécialisé dans les questions d'assurances - diplômé de l'enas

Expert

catherine roussel

avocat en droit de la famille et droit pénal

Expert

maître yves pautte

avocat spécialiste droit travail /sécurité sociale | maître yves pautte, avocat à la cour de paris

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de renseigner vos objectifs.

Merci de renseigner vos objectifs.

Merci de préciser votre demande.

Merci de préciser le nom de votre animal.

Merci de préciser votre code postal.

Merci de préciser le délai de réalisation du projet.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.